Expérience : atelier d'effeuillage burlesque

Publié le par La Fée Lubrique

Me revoilà avec une expérience toute singulière en matière d'expression du corps et de créativité sensuelle, oui oui tout ça...

Alors déjà c'est quoi un atelier d'effeuillage burlesque?

L'effeuillage c'est une manière sensuelle et élégante de se déshabiller. Rien à voir avec le strip-tease que l'on voit d'ordinaire sur nos écrans. L'effeuillage c'est carrément plus classe et à mon humble avis beaucoup moins vulvaire vulgaire.

Le burlesque, ou ici plus précisément New Burlesque, prend dans ses filets deux époques. Celle des cabarets du type Moulin Rouge, Folies Bergères au XIX siècle. Puis l'époque rock'n roll, rockabilly d'après guerre. Les premiers numéros d'effeuillages burlesques comme on les connait aujourd'hui prennent d'ailleurs une place importante aux Etats-Unis dans des spectacles de renom comme The Ziegfried Folies. Il disparaitra avec le rock'n roll dans les années 70-80 pour revenir en force dans les années 90 avec une vague d'artistes féministes et décomplexées qui décident que les femmes ont le droit d'être sensuelles quelque soit leur corps. Des effeuilleuses aux formes généreuses comme Miss Dirty Martini croisent des belles aux jambes fuselées comme Dita Von Teese. C'est parfait, il y en a donc pour tous les goûts!

L'idée c'est donc d'apprendre aux femmes qui participent à l'atelier à se dévétir en musique, avec chorégraphie à l'appui. Le petit bonus de la mort qui tue c'est que c'était même un double atelier! L'un d'effeuillage donc et l'autre de création de bibi.

Je vous vois derrière l'écran avec vos yeux de poisson pané en train de vous interroger...

C'est quoi un bibiiiiiiii??????

Un bibi ça ressemble à ça par exemple ---->>>>   

C'est un accessoire plus petit qu'un chapeau qui peut être de taille ou de forme différente. Plumes, strass, voilettes, perles, viendront l'accessoiriser à votre gré.

Alors, concrètement comment ça se passe?

L'atelier auquel j'ai participé se passait dans une boutique de charme (Divine for Love à Muret) mais les lieux peuvent changer selon les ateliers et le nombre de personnes inscrites.

Deux effeuilleuses nous accueillent: Leila Sweetplumpy qui s'occupera cette fois de la création de bibis et Nini Lapointure qui aura la dure tâche de nous faire nous trémousser avec classe dans le style Cabaret.

Les participantes arrivent au fur et à mesure à l'heure du rendez-vous. Tout le monde fait connaissance en se disant que dans quelques minutes on va toutes se retrouver à poil... Premiers instants timides donc. Nous étions au total 6 participantes. 3 débutantes et 3 avec un niveau un peu plus avancé. Les groupes se sont donc fait assez naturellement. Tandis que moi et mes deux accolytes de déshabillage nous préparons en coulisse dans la tenue appropriée, les autres montent au 1er étage pour l'atelier bibi.

Nous avions une liste de choses à amener pour cette cession sur le thème cabaret: culotte, t-shirt, deux soutiens-gorges (quand l'un est enlevé l'autre reste en place ;) ), chaussures à talon sans bride, des bas et une cravate.

Nini a le don de nous mettre à l'aise de suite et papotte avec nous comme si nous étions de vieilles copines de classe. Elle nous demande de nous installer par terre pour une séance d'étirements. Je me suis dit en mon fort intérieur "oh bah quand même, ça doit pas être si dur que ça d'enlever ses fringues, l'étirement franchement, mouais bof...".

J'ai compris après.

L'étirement c'est nécessaire.

Nini nous fait écouter la chanson du numéro qu'elle avait réenregistré avec sa très jolie voix.

Version de Peggy Lee ci dessous ;)

La chanson m'est restée trois jours entiers dans la tête tellement on a répété ce numéro...

Elle nous montre quelques mouvements difficiles pour retirer nos bas (oui c'est là que j'ai compris pour l'étirement, faites pas les mâlins j'aimerai vous y voir le dos sur une chaise la gambette en l'air essayant de paraitre la plus sensuelle du monde!!! Naméoooo!!!), laissez moi vous dire qu'on a eu de bonnes crises de fou rires. La chorégraphie en entier maintenant.

Ouais ok, c'est juste deux minutes mais la vache, tu commences à comprendre que l'effeuillage c'est quand même un métier.

Après une bonne heure et demi de jambes sur la chaise, de shimmy des seins et des fesses, d'enlevage de t-shirt et de dégraffage de soutien-gorge, je dois dire qu'à part la partie un peu complexe niveau équilibre, on s'en sort pas trop mal mes compatriotes débutantes et moi même!

Nous en avons même oublié que nos fesses gigotaient à un mètre et demi les unes des autres tellement nous étions concentrées à mort sur Nini et la chorégraphie.

Le petit plus c'est que la gérante de la boutique (merci Carole!) a pu filmer Nini et nous envoyer à toutes la choré par mail, histoire qu'on bosse un peu les mouvements de cuissot à la maison.

Au final, nous étions sur les rotules mais ravies!

Et complètement affamées!!!!

C'est l'heure du goûter et les filles ont tout prévu: brioche, coca, jus de fruit, madeleines, trop bon!

Une fois rassasiées, à notre tour de fabriquer nos bibis!

Leila nous a installé autour d'une table, pistolets à colle et ciseaux en main, elle nous explique tout ce qu'il faut faire pour devenir des championnes du style.

                        

Elle est hyper organisée, tout est préparé et découpé à l'avance, tissu, fils métaliques de la structure, elle amène les plumes, les rubans, et nous laisse aussi une fiche technique avec les dimensions et le détail des étapes si jamais on veut en refaire à la maison. Super pro.

Nous voilà donc, collant, coupant, appliquant les rubans et.... TADDDAAAAA!!!!

                           

Le résultat dont je ne suis pas peu fière, j'avoue!

 

Bah c'est pas tout ça mais il se fait tard... Les quatre heures de cet après-midi burlesque sont passées à une vitesse ébouriffante. Des rires, de superbes rencontres et la volonté absolue de continuer les ateliers surtout. Le prochain auquel je participerai sera sur le thème pin-up. Cette fois, Leila s'occupe de nous déshabiller et Nini de nous coacher pour la customisation de nos dessous.

Ne sont-elles pas sublimes?

Allez je vous laisse, je vais bosser mon levé de jambe ;)

 

Publié dans J'voulais vous dire...

Commenter cet article

juju051 30/03/2015 21:41

Bonsoir, j'ai bien reçu votre message, je m'empresse donc d'y répondre. Je vais aller à l'accueil pour voir si j'ai loupé de vos publications.
Malgré la concentration je pense que vous avez passé une très bonne après midi. Vous ne nous avez pas dit si le lendemain vous aviez des courbatures!!!

La Fée Lubrique 30/03/2015 23:38

Tout allait très bien le lendemain rassurez vous^^ Merci de vous en inquiéter!